Abbé Jean Claude TWIZEYUMUKIZA, Econome
Abbé Dieudonné MANIRAGUHA, Econome Général Adjoint Chargé des unités de production : Garage et Menuiserie
Abbé Ferdinand HAGABIMANA, Econome Général Adjoint, Directeur du Centre Pastoral Notre Dame de Fatima
Abbé Céléstin , Econome Général Adjoint, Directeur de Fatima Hotel

Selon les directives définies par le Conseil Diocésain pour les Affaires Economiques, il revient à l’Econome Diocésain d’administrer les biens du Diocèse sous l’autorité de l’Evêque et de faire, à partir du fonds constitué dans le Diocèse, les dépenses que l’Evêque et les autres personnes légitimement désignées par lui auront ordonnées (CIC, Can. 494. §3).

A la fin de l’année, l’Econome doit rendre compte des recettes et des dépenses au Conseil Diocésain pour les Affaires Economiques (CIC, Can. 494. §4).L’Econome diocésain a un rôle d’exécution-contrôle.

Dans ses fonctions, il s’en tient strictement au budget défini et aux dépenses ordonnées par le CDAE dont il est l’exécutant. Il rend compte à l’Evêque les états financiers consolidés du Diocèse : Etat des charges et produits, Bilan, Etat des flux de trésorerie (cash-flows statement).

L’Econome diocésain organise, supervise et centralise (en collaboration avec les responsables des commissions et aumôneries concernées) les unités de comptabilités détachées dans les commissions, service, programmes et aumôneries diocésains. Il assure enfin la bonne gestion de toutes les ressources humaines du Diocèse sous l’autorité de l’Evêque.

Les attributions spécifiques de l’Econome Diocésain sont les suivantes :

  1. Coordonner et superviser toutes les activités de l’Economat Diocésain ;
  2. Faire les transactions internationales et le suivi de l’évolution de l’environnement économique ;
  3. Faire le suivi de la gestion des infrastructures génératrices de revenus ;
  4. Identifier, mobiliser et proposer au CDAE les ressources nécessaires pour l’exécution des plans d’action ;
  5. Coordonner la mobilisation des partenaires et des ressources pour la mise en œuvre des programmes et politiques du Diocèse;
  6. Assurer la mise en application des décisions du CDAE ;
  7. Veiller à la bonne gestion des ressources humaines et du patrimoine du Diocèse ;
  8. Signer sous l’autorisation de l’Evêque, certains contrats engageant le Diocèse en matière de gestion de ressources matérielles et financières ;
  9. Observer les dispositions du droit tant canonique que civil, ou celles qui seraient imposées par le fondateur, le donateur ou l’autorité légitime, et prendre garde particulièrement que l’Eglise ne subisse aucun dommage à cause de l’inobservation desdites lois ;
  10. Engager et autoriser les dépenses de l’Economat Diocésain en fonction des plafonds fixés ;
  11. Signer sur les imprimés bancaires de sécurité ;
  12. Payer au temps les intérêts d’un emprunt ou d’une hypothèque et veiller à rembourser à temps le capital ;
  13. Proposer à l’Evêque des nouveaux comptes bancaires à ouvrir ;
  14. Coordonner les activités de préparation du budget et veiller à sa bonne exécution ;
  15. Préparer et soumettre le budget prévisionnel au CDAE ;
  16. Veiller à l’application des procédures de gestion comptable financière mises en place par le Diocèse ;
  17. Gérer les relations avec les partenaires financiers du Diocèse ;
  18. S’assurer que tous les accords de financement et procédures de tous les bailleurs de fonds sont respectés dans l’exécution des activités,
  19. Proposer au CDAE les statuts du Personnel, les ressources humaines à recruter et les salaires à payer ;
  20. Dans l’engagement du personnel, observer exactement la législation même civile du travail et de la vie sociale, selon les principes donnés par l’Eglise ;
  21. Verser un juste et honnête salaire à ceux qui fournissent leur travail en vertu d’un contrat pour leur permettre de pourvoir convenablement à leurs besoins et à ceux des leurs ;
  22. Assurer le suivi de la gestion du personnel ;
  23. Veiller à la mise en application du Manuel des procédures pastorales, administratives, financières et comptables;
  24. Evaluer les agents qui sont directement sous sa responsabilité au premier et au deuxième degré,
  25. Faire le suivi régulier des recettes et dépenses de l’Economat ;
  26. Superviser la comptabilité, les prévisions et l’exécution budgétaires, le respect des obligations fiscales, ainsi que rapportage financier (compte d’exploitation et bilan) pour l’ensemble des paroisses ;
  27. Aider les paroisses à initier et élaborer les projets générateurs des revenus ;
  28. Elaborer et actualiser la carte des potentialités économiques de l’ensemble du Diocèse ;
  29. Mettre à la disposition de tous les usagers les outils et canevas pour élaboration des projets au sein du Diocèse ;
  30. Réaliser les études techniques nécessaires en matière d’autofinancement des paroisses ;
  31. Suivre et évaluer les projets du Diocèse inscrits ou non dans les plans et programmes de développement sous tous ses aspects ;
  32. Aider à élaborer et au suivi des programmes de coopération avec les partenaires du Diocèse ;
  33. Elaborer des documents de projets à soumettre aux bailleurs de fonds pour recherche de financements ;
  34. Réaliser les études des projets Diocésains de construction ;
  35. Assurer la maintenance des infrastructures et la protection des biens du Diocèse ;
  36. Assurer le contrôle et la surveillance des travaux de construction ;
  37. Classer, conserver et gérer les titres fonciers et cadastraux du Diocèse ;
  38. Tenir à jour les inventaires de toutes les parcelles du Diocèse et celles des congrégations religieuses œuvrant au sein du Diocèse ;
  39. Coordonner le bornage et délimitation des parcelles cédées aux congrégations religieuses ou aux associations religieuses œuvrant du Diocèse de Ruhengeri ;
  40. Faire les démarches pour la régularisation des parcelles sans pièces ;
  41. Préparer les dossiers de demande de financement et d’appel d’offres ;
  42. Donner des conseils techniques pour les attributions des marchés de construction ;
  43. Coordonner et s’assurer du bon déroulement de la mission annuelle des auditeurs, en préparant la mission et en leur fournissant tous les documents et assistance nécessaires pour faire leurs travaux ;
  44. Apporter tous les éléments de réponses aux remarques et observations de la mission d’audit et assurer la mise en œuvre des recommandations qui en découlent ;
  45. S’assurer que le registre de tous les employés du Diocèse est tenu tel que prescrit par la loi ;
  46. Assurer le suivi de la mise en œuvre des conventions de l’Eglise Catholique en ce qui concerne les ressources humaines envoyées par l’Etat dans les formations sanitaires et les établissements scolaires ;
  47. S’assurer du bon fonctionnement du Conseil diocésain pour le développement et contribuer à l’organiser ;
  48. Exécuter toute autre tâche lui confiée par l’Evêque.

Dans ses fonctions, l’Econome Diocésain peut être assisté par des adjoints, prêtres ou laïcs, désignés par l’Evêque lorsqu’il le juge nécessaire.